Stationner

Stationner

L’organisation du stationnement en ville doit permettre à tous, résidents, commerçants, travailleurs et visiteurs d’utiliser à bon escient l’espace public disponible.

Pour que le stationnement gratuit perdure, chacun est invité à respecter les règles de stationnement, sous peine de contravention.

Deux agents de surveillance de la voie publique (ASVP) sont affectés à des opérations de contrôle, qu’ils conduisent tous les jours, samedi y compris, de 9h à 19h, en complément des agents de police.

1770 places de parking au total sont disponibles sur la commune

969 places en zone blanche

Le stationnement en zone blanche est gratuit, libre en deçà de 7 jours consécutifs sur le même emplacement. Au-delà de cette durée, tout véhicule pourra être mis en fourrière pour stationnement abusif.

 

801 places en zone réglementée, limitée dans le temps

La zone réglementée est privilégiée en centre-ville pour favoriser la rotation des stationnements à proximité des commerces.

Pour des stationnements plus longs à la journée, le stationnement en zone blanche est à privilégier moyennant parfois un peu de marche.

Le stationnement en zone réglementée vous oblige à disposer de façon visible dans votre véhicule un disque de stationnement européen indiquant votre heure d’arrivée.

Le stationnement en zone réglementée est en vigueur tous les jours de 9h à 19h, sauf les dimanches et jours fériés.

3 types de stationnement :

  • Stationnement limité à 1h30 : en règle générale cette zone est matérialisée au sol par des marquages bleus et systématiquement par une signalisation verticale.
  • Stationnement limité à 20 minutes : en règle générale cette zone est matérialisée au sol par des marquages ocre et systématiquement par une signalisation verticale.
  • Stationnement limité à 4 heures : parking devant la maternelle du Bouchet.

Tous les stationnements en dehors des emplacements matérialisés sont interdits par arrêté municipal.

Attention au stationnement gênant ou dangereux

Le stationnement à cheval sur le trottoir est par exemple dangereux pour les piétons !

Il est passible d’une amende de 135 euros au même titre que le stationnement sur un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite ou aux convoyeurs de fonds.

De même tout stationnement gênant les autres usagers est interdit. Le montant de l’amende, fixé à l’échelon national s’élèvera à 35 euros.

Les infractions sur les zones réglementées et zones d’arrêt minute sont quant à elles sanctionnées par une amende de 17 euros.