Handicap

Dans le domaine du handicap, c’est la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui porte l’offre de services et l’aide adaptée aux besoins des personnes porteuses de handicap. Le centre communal d’action sociale (CCAS) saura vous renseigner et vous orienter sur les partenaires et les services compétents en fonction de votre situation.

Maison départementale des personnes handicapées

Dans chaque département, il existe une maison départementale des personnes handicapées (MDPH) : « Lieu d’accueil personnalisé et direct, la MDPH exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps » – Loi du 11 février 2005.

La MDPH 74 accompagne chacun tout au long de son parcours (scolaire, professionnel, projet de vie…) en prenant en compte les attentes et les aspirations exprimées. Elle oriente si nécessaire les personnes handicapées et leurs proches vers d’autres interlocuteurs.

  • Maison départementale des personnes handicapées (MDPH 74)
    12 avenue de Chevêne – 74000 Annecy
    Tél. 04 50 33 22 50
    mdph74.fr

Au sein des « Equipes territorialisées du handicap » (ETH) du Département de la Haute-Savoie, une équipe de professionnels médico-sociaux accompagne les personnes dans l’élaboration de leur projet de vie, les conseille et réalise des visites à domicile en fonction des besoins.

  • Équipe territorialisée du handicap d’Annecy-ouest et Annecy-est
    39 avenue de la plaine – 74000 Annecy
    Tél. 04 50 33 20 50

La commission communale d’accessibilité

La commune a créé en 2010 la commission communale d’accessibilité dont les objectifs, élargis par la nouvelle réglementation aux personnes handicapées et aux personnes âgées sont les suivants :

  • dresser le constat de l’état d’accessibilité du cadre bâti existant, de la voirie, des espaces publics et des transports ;
  • établir un rapport annuel présenté en conseil municipal et faire toutes propositions utiles de nature à améliorer la mise en accessibilité de l’existant ;
  • tenir à jour par voie électronique, la liste des établissements recevant du public situés sur le territoire communal qui ont élaboré un agenda d’accessibilité programmée et la liste des établissements accessibles aux personnes handicapées et aux personnes âgées
  • être destinataire des schémas directeurs d’accessibilité-agendas d’accessibilité programmée des services de transport ferroviaire
  • recenser également l’offre de logements accessibles aux personnes handicapées.

La commission communale d’accessibilité est composée de 14 membres du conseil municipal et de 6 membres extérieurs au conseil municipal : un représentant des personnes déficientes intellectuelles et handicapées psychiques, un représentant des personnes handicapées physiques, un représentant de l’UCRA (association des commerçants rumilliens), deux représentants des usagers, un représentant des personnes âgées.

Les travaux menés ou en cours

9 circuits d’accessibilité de voirie

La Communauté de communes a commandé à un bureau d’études spécialisé un diagnostic sur les conditions d’accessibilité de la voirie et des espaces publics.

Par souci de cohérence et de priorisation, des axes de cheminements ont été définis pour chaque commune. La commission communale d’accessibilité de Rumilly a ainsi déterminé 9 circuits prioritaires. Les membres de la commission ont déterminé les trajets ainsi que les types d’ouvrages prioritaires. Les coûts de ces travaux d’accessibilité ont été estimés à 1 085 780 €.

La Communauté de communes a également fait réaliser les diagnostics d’accessibilité d’un certain nombre d’établissements recevant du public (ERP) : bâtiments de catégorie 1 à 4, ainsi que les mairies de 5e catégorie. 24 bâtiments étaient concernés sur la commune de Rumilly et les travaux ont été estimés pour l’ensemble des ERP diagnostiqués à 1 778 740 € HT.

Mise en place de « l’agenda d’accessibilité programmée »

Afin d’élaborer son agenda d’accessibilité programmée, la Ville de Rumilly a listé les 9 établissements recevant du public (ERP) déjà accessibles : Quai des Arts, l’école Joseph Béard, la salle des fêtes, le boulodrome Robert Ramel, le gymnase de Monéry, le Cercle des retraités, la ferme du Plan d’eau, le musée « Notre Histoire », et la Direction Education-Jeunesse).

Elle a réalisé les diagnostics des bâtiments non encore étudiés par un bureau d’études spécialisé, et actualisé les diagnostics déjà existants pour les autres bâtiments en tenant compte de l’évolution des normes depuis 2011.

Enfin, elle a pu proposer une programmation de travaux à réaliser sur les six années à venir, une demande de prorogation étant justifiée par l’ampleur des travaux concernant encore 34 bâtiments communaux sur 43.

Après une présentation à la commission communale d’accessibilité le 22 juin 2015, l’agenda d’accessibilité programmée a été approuvé par le conseil municipal du 23 septembre 2015 et adressé à la préfecture.

 

Sur le même sujet

Aménagement d’un logement

L’organisme Act Habitat / SOLIHA se déplace à domicile pour évaluer les besoins, chercher des solutions et construire des réponses adaptées aux propriétaires ou locataires qui souhaitent réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat, de réduction des factures énergétiques, travaux pour le maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées.

  • Assistance à l’élaboration du projet : chiffrage, préconisations techniques, accessibilité, performance énergétique, plan d’aménagement, recherche de devis… et en lien avec ses différents partenaires, il sollicite les financeurs mobilisables (ANAH, caisses de retraites, collectivités, prêtes travaux…),
  • Accompagnement dans les démarches administratives,
  • Assistance pour le suivi technique et financier des travaux : Act Habitat / SOLIHA 70 avenue de France – 74000 Annecy
    Tél. 04 50 09 99 32
    act-habitat@act-habitat.asso.fr

Aides de l’Etat

Les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux d’amélioration d’un logement ancien, de lutte contre la précarité énergétique, ou d’aménagements pour le maintien à domicile dans leur logement peuvent, en fonction de leur situation, bénéficier d’aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).