Participez à la lutte contre l’ambroisie

Participez à la lutte contre l’ambroisie

L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante envahissante dont le pollen est fortement allergisant. La lutte contre son développement est un enjeu de santé publique et le mois de juillet est le moment d’agir contre l’expansion de cette plante, avant sa floraison.

L’Etat, les collectivités territoriales et l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes engagent des actions pour freiner l’extension de l’ambroisie. Mais son élimination est l’affaire de tous et vous pouvez agir.

Rendez-vous au chantier d’arrachage le lundi 16 juillet 2018 à 9h30, à la Base 74 RU (Eco-plateforme – ZAC Sud de Balvay). Inscriptions à la mairie auprès de Emmanuelle LAMPIN, chargée de mission développement durable (coordonnées ci-contre).

Toutes les aides sont les bienvenues, dans la mesure de vos possibilités !

Chaque pied d’ambroisie arraché constitue une aide précieuse pour limiter les risques d’allergie et contribue à diminuer significativement la prolifération de la plante sur le territoire.

Signaler les emplacements infectés

Vous pouvez signaler la présence d’ambroisie sur http://www.signalement-ambroisie.fr/ ou via l’application smartphone. Cela ne prend qu’une minute ! La prise d’une photo est essentielle pour la reconnaissance de la plante.

Votre signalement sera adressé au « référent ambroisie » de la commune. Il est recommandé d’attendre l’intervention du « référent ambroisie » plutôt que de l’arracher vous-même. Des gants sont nécessaires pour se protéger de cette plante et la Ville pourra ainsi mettre en œuvre les moyens de lutte adaptés en fonction du nombre de pieds détectés, des graines présentes, etc.

Après un inventaire des foyers d’ambroisie réalisé en 2014, la Ville procède régulièrement à une destruction des plants existants :

  • l’arrachage de fin juin à fin juillet pour éviter la floraison et ainsi l’apparition de pollen, et la production de graines,
  • le fauchage intervient lorsque l’arrachage n’est pas envisageable : plants trop résistants, inaccessibles, terres trop sèches…
  • le décapage du sol, technique qui présente l’avantage de stopper la photosynthèse, la plante étant ensevelie sous la terre.