Lutte contre les nuisances sonores sur les routes communales

Lutte contre les nuisances sonores sur les routes communales

Ce jeudi 15 octobre, un contrôle routier a rassemblé la Police Municipale, la gendarmerie de Rumilly ainsi qu’une brigade motorisée de la gendarmerie d’Annecy. La raison ? La pollution sonore qui affecte le quotidien des habitants sur nos routes communales.

Christian Heison, maire de Rumilly, et Grégory Dupuy, Adjoint au maire à la Prévention et à la Sécurité étaient sur place pour saluer le travail d’équipe mené par les policiers municipaux et les gendarmes.

La majorité des observations rapportées par les rumilliens lors de la consultation du PPBE (*) concernent les nuisances sonores liées aux scooters.

Lors du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance du 30 septembre 2020, un plan d’actions a été élaboré, et il a notamment été décidé d’effectuer plus de contrôles sur les deux roues.

Une première opération s’est déroulée ce jeudi 15 octobre dans différents points de la ville pour contrôler scooters, motos et mobylettes les plus bruyants. Un véritable travail de collaboration qui réunissait les policiers municipaux de Rumilly et les gendarmes de Rumilly et d’Annecy.

Bien souvent, la cause de ce bruit est due aux pots d’échappement trafiqués dont les chicanes ont été enlevées. Le seuil maximal autorisé dépend du chiffre qui est indiqué sur la carte grise du conducteur.

(*) Le projet de Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) concernant les infrastructures terrestres communales à Rumilly pour la période 2020-2023 a été porté à la consultation du public du mardi 2 juin au mercredi 1er juillet 2020. Pendant cette période, le public a pu prendre connaissance du projet et présenter des observations. Ce contrôle ainsi réalisé, les réponses à l’ensemble des observations du public seront prochainement envoyées par mail à chaque administré. En savoir +