Rumilly-Michelstadt : 47 ans de jumelage !

Rumilly-Michelstadt : 47 ans de jumelage !

Le jumelage entre Rumilly et Michelstadt a été mis en place en 1972. Entre échanges scolaires et au sein du milieu associatif, collaboration dans les domaines de la musique, des pompiers, sans oublier l’action de l’association du stand de l’albanais, retrouvez ici l’histoire particulière de ce rapprochement entre nos deux villes et leurs deux populations.

L’histoire commence quand le Conseil municipal de René Darmet, maire de Rumilly de 1959 à 1971, vote en 1968 l’adhésion de Rumilly au Conseil des communes d’Europe. Avec cette adhésion, Rumilly doit s’associer avec une commune de la République fédérale allemande (RFA). Il fallait que les deux « sœurs » aient non seulement une importance à peu près similaire, mais présentent des caractéristiques assez proches en termes d’industries, de commerces, d’activités agricoles, d’enseignement et de tourisme. La recherche de la commune « idéale » fut confiée au Conseil d’Allemagne à Annecy, et le baron Von Richter proposa en 1969 un bourg important de l’Odenwald, du land de Hesse : Michelstadt.

Le premier contact eut lieu à la Pentecôte en 1970 et donna l’occasion à la délégation municipale de Rumilly de faire connaissance avec cette coquette cité aux maisons à colombages, qui fut à son tour accueillie à Rumilly pour la fête patronale de septembre 1970.

Ce furent durant tout l’hiver 1971-1972 de fréquents contacts qui préparèrent les cérémonies officielles du jumelage, à Michelstadt en avril 1972 et à Rumilly en mai de l’année suivante. A ce moment-là, des relations se sont aussi nouées entre scolaires des collèges respectifs avec la participation des professeurs, parmi lesquels Kada Megharbi, l’un des piliers les plus actifs et important de ce jumelage.

D’indéfectibles liens d’amitié

Visite de la délégation d’élus et de représentants de Rumilly à Michelstadt lors de la fête des abeilles au mois de mai

Les 12, 13 et 14 mai 1972, Rumilly accueille 500 participants et une importante délégation de Michelstadt conduite par Erwin Hasenzahl, « bürgermeister » pour la signature des actes officiels. Ainsi était scellé le premier maillon d’une chaîne qui devait, au fil des années, se développer grâce à l’implication des établissements scolaires et de différentes associations, que ce soit chez les pompiers, au sein des musiques, par l’association Culture et randonnées, les paroisses…

Cette période a connu l’intérêt particulier de la population rumillienne qui s’est largement proposée pour recevoir leurs homologues allemands. Une association spécifique a même été créée, le Stand de l’Albanais, qui se donne pour mission de proposer des produits savoyards au marché de Noël de Michelstadt et lors d’autres manifestations dans l’objectif de récolter des fonds pour participer au financement des échanges scolaires entre les deux villes.

Depuis, chaque année, les amis des deux villes se rencontrent. Deux temps forts rythment les relations protocolaires entre les deux villes, constituant la partie « visible » de ce jumelage : la réception officielle d’une délégation d’élus et de représentants de Rumilly à Michelstadt lors de la fête des abeilles au mois de mai, et inversement la commune reçoit la délégation officielle allemande à l’occasion des festivités de la fête patronale en septembre.

En marge de ce protocole, de vrais liens d’amitié se sont créés avec les familles et les échanges réguliers entre de nombreuses associations culturelles, sportives, scolaires, socio-professionnelles, confirment le succès de cette union européenne.

Michelstadt, à 620 km de chez nous…

Michelstadt compte 16 948 habitants (au 28/02/2017). Sa physionomie géographique et historique est proche de celle de l’Albanais. Située à 208 m d’altitude, elle s’insère dans un paysage vallonné, formé de pâturages et de forêts, qui s’appuie à la frontière de la Bavière.

Son histoire est aussi un peu à l’image de celle de Rumilly : la construction de la ligne de chemin de fer en 1870 lui a permis un fort développement économique, à partir de ce qui était autrefois une ville essentiellement tournée vers l’agriculture et, dès le 16e siècle, le travail du fer.

Elle se caractérise par une belle diversité architecturale où la culture de l’artisanat d’art, très importante, s’exprime largement. Son passé historique fait de la vieille ville un centre pittoresque avec de nombreuses maisons à colombages, comme en témoigne l’étonnant hôtel de ville (Rathaus) qui date de 1484, et nombreux sont les châteaux, les églises et les vieilles demeures à visiter à Michelstadt comme aux alentours.

Le maire actuel est Stephan Kelbert, élu le 8 mars 2009, succédant à Reinhold Ruhr qui a gouverné la ville de 1979 à 2009.