Le programme “Action Cœur de Ville” de Rumilly

Le programme “Action Cœur de Ville” de Rumilly

Logement, commerce, mobilité, rénovation des espaces publics : un objectif pour le programme « Action Cœur de ville », se réinventer.

Le programme « Action Cœur de Ville » est un dispositif de l’Etat dont l’intention nationale vise à donner au territoire des moyens supplémentaires pour reconsidérer son développement, en s’appuyant sur ses atouts, à travers la prise en compte de sa dimension économique, patrimoniale, culturelle et sociale, et en adaptant la nature et l’intensité des appuis en fonction des besoins. Rumilly a été retenue par l’Etat parmi les 222 villes bénéficiaires du programme.

La convention-cadre et son avenant de projet

Les différents partenaires du programme « Action Cœur de Ville » ont signé le 28 septembre 2018 la convention-cadre pour Rumilly.

Cette convention comporte cinq axes thématiques obligatoires :

  • Axe 1 : De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville.
  • Axe 2 : Favoriser un développement économique et commercial équilibré.
  • Axe 3 : Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions.
  • Axe 4 : Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine.
  • Axe 5 : Fournir l’accès aux équipements, aux services publics, à l’offre culturelle et de loisirs.

Le pilotage du projet pour Rumilly

Un Comité de projet, instance opérationnelle du programme Action Cœur de Ville, a été installé à Rumilly. Il est présidé par le Maire de Rumilly et associe la Communauté de Communes, les partenaires financeurs et les autres partenaires locaux. Il est en charge du suivi de la convention cadre pluriannuelle et de l’élaboration de son avenant de projet. Il s’est réuni à quatre reprises, les 30 avril et 27 juin 2018 ainsi que les 18 février et 15 novembre 2019.

A l’issue d’une phase dite d’initialisation qui s’est déroulée d’octobre 2018 à novembre 2019, un diagnostic a été réalisé et un plan d’action a été conçu. Ce plan d’action constitue le projet Action Cœur de Ville de Rumilly. Il est intégré à la convention cadre modifiée par l’avenant de projet signé le lundi 16 décembre 2019 à l’hôtel de ville de Rumilly.

La stratégie de redynamisation du centre-ville

Lors de la première phase du programme dite d’initialisation, le comité de projet à travaillé à un diagnostic qui s’est appuyé sur un certain nombre d’études déjà réalisées, des expertises, ainsi que sur l’étude prospective sur le développement urbain du centre-ville de Rumilly, menée de mars à 2018 à juin 2019, qui constitue le cœur du diagnostic.

Ce diagnostic a permis de déterminer les enjeux du programme Action Cœur de Ville à Rumilly :

  • Donner envie d’habiter au centre-ville
  • Augmenter la fréquentation du centre-ville
  • Augmenter l’activité et les services au centre-ville
  • Valoriser le patrimoine et les espaces publics
  • Faciliter l’accès au centre-ville.

Le projet de Rumilly pour son centre-ville repose sur les principes suivants :

> La revitalisation du centre-ville qui passe par :

  • une diversité d’usages : un secteur habité avec une mixité de logements (accession, locatif social,…), un creuset d’activités (commerciales, tertiaires, artisanales, etc) et d’équipements publics et privés, des espaces publics agréables.
  • un centre-ville attractif pour y loger et y consommer. Ces nouveaux habitants pourront aussi bien prendre place dans des opérations immobilières neuves que dans le parc de logements existants à restaurer et sur lesquels il faut limiter le développement de la vacance. L’offre de logements devra permettre de loger les salariés des entreprises (notamment les jeunes actifs) et administrations du bassin d’emploi de Rumilly et d’attirer aussi bien des catégories socio-professionnelles élevées que des primo-accédants à la propriété, des jeunes actifs ou des étudiants.
  • des espaces publics requalifiés et agréables permettant par exemple de se restaurer, de déambuler et offrant une pratique de déplacements apaisée (développement du réseau des liaisons douces, piétonnes ou cyclistes, développement d’une desserte en transport public urbain).
  • une revitalisation commerciale en améliorant son attractivité, étant toutefois entendu que le seul commerce ne suffit pas, même s’il constitue une pièce essentielle de l’animation d’un centre-ville. Cette action de revitalisation implique également une réflexion en lien avec les opérations commerciales menées en périphérie.
  • l’implantation de l’activité économique tertiaire, prioritairement aux abords de la gare et de la place d’Armes.
  • la protection et la mise en valeur du patrimoine bâti et non bâti (ex : les berges), porteur d’identité pour le territoire.

> La transformation du centre-ville passe par le renouvellement urbain et la reconstruction de la ville sur elle-même, à l’image de ce qui s’est fait par l’opération d’aménagement du site de la Manufacture des tabacs, de ce qui se fait par l’opération d’aménagement du site de l’ancien hôpital et par la mutation du site de l’ancien cinéma Le Concorde, et de ce qui est en train d’être conçu par une future opération d’aménagement de l’ilot rue Montpelaz – rue des Tours.

> Le secteur de la gare doit être conforté comme pôle multimodal, dans la perspective d’un renforcement du réseau ferré. La mise en place de bus urbains par la Communauté de Communes desservant de manière prioritaire la gare et irriguant le centre-ville est de nature à apporter une offre nouvelle en matière d’accessibilité au cœur de ville.

> L’offre en stationnement doit être, autant que possible et nécessaire, renforcée ou mieux organisée (tranche horaire adaptée, parkings de proximité), notamment à la faveur des aménagements urbains et des opérations d’aménagement. Elle doit s’organiser en ceinture périphérique autour du centre-ville historique, secteur destiné aux déplacements apaisés. Elle doit aussi être réorganisée autour de la gare.

> L’intervention sur le bâti existant est une priorité et passe par :

  • l’intervention sur les petites cellules commerciales obsolètes afin de créer des cellules commerciales de taille plus importante, adaptées aux besoins des commerçants et de la clientèle.
  • la restauration des façades du centre-ville.

Deux secteurs d’intervention ont été identifiés :
– le secteur d’intervention Vieille ville
– le secteur d’intervention Ville contemporaine

 

Action Cœur de Ville est un plan d’action accélérateur de la revitalisation du centre-ville de Rumilly, qui enclenche une dynamique à long terme et donne de la visibilité sur l’avenir de la ville.

Les 30 actions retenues pour ce projet sont celles qui peuvent être financées et mises en place à court ou moyen terme. Néanmoins, l’ensemble des réflexions et des études produites serviront également à développer des axes d’avenir sur le long terme, telles que la mutation du quartier de la gare ou encore la problématique environnementale à travers un futur Plan Climat Air Energie Territorial.

Par ce plan Action Cœur de Ville, avec l’appui des différents partenaires, Rumilly affirme sa place de ville-centre du territoire, pour se positionner comme une ville forte au service d’un bassin de vie fort.

À voir aussi

Les 30 actions du programme « Action Cœur de Ville »

Les 30 actions du programme « Action Cœur de Ville »

Les actions « matures » Les 6 actions dites matures, déjà identifiées dans la convention, avaient été initiées avant que la Ville de Rumilly ne soit retenue au programme Action Coeur de Ville avec l’objectif, déjà, de concourir au...
Opération d’aménagement rue Montpelaz / rue des Tours

Opération d’aménagement rue Montpelaz / rue des Tours

A l’issue d’un concours de maîtrise d’œuvre, le Conseil municipal a choisi le projet d’aménagement des espaces publics ainsi que le maître d’œuvre, lors de sa séance du 27 février 2020. Le projet d’aménagement retenu par le Conseil municipal,...