Opération d’aménagement du site de l’ancien hôpital

Opération d’aménagement du site de l’ancien hôpital

Cette page vous propose de suivre l’évolution de l’opération d’aménagement du site de l’ancien hôpital.
La vie du chantier, les déviations et les sens de circulation sont adaptés aux différentes phases de manière à limiter l’impact sur la vie courante et maintenir tant que possible une activité « normale ».

Fil d’actu

La deuxième partie du chantier débute

Les travaux de rénovation des réseaux d’eau sont terminés et les enrobés ont été refaits entre la place du révérend Simond et la rue Montpelaz.

Pendant que le chantier de construction des immeubles Priams se poursuit, le chantier reprend dans sa deuxième partie qui porte sur la requalification de 3 espaces publics :

  • le parvis de l’église, le parking Révérend Simond et le jardin de la Cure
  • la rue Charles de Gaulle
  • la rue du repos, avec la création d’un giratoire à son intersection avec la rue de l’annexion.

Ces travaux d’aménagement de l’espace public autour du site de l’ancien hôpital, sous maîtrise d’ouvrage de la société Priams, ont débuté le 10 septembre et se dérouleront jusqu’à l’été 2019 en 2 phases. Ils correspondent aux éléments en rouge sur le calendrier ci-dessous.

Le chantier en bref : les dates clés

Première phase – Réaménagement du parvis de l’église, du parking Révérend Simond et du jardin de la Cure

Ces espaces publics vont changer de visage pour devenir de beaux espaces à vivre.

Dates : du 10 septembre au 16 novembre 2018, pour une durée prévisionnelle de 9 semaines.

Impact circulation et stationnement à prévoir :

  • Ces travaux impactent la circulation rue Charles de Gaulle, dans sa portion entre la rue Pierre Salteur et le parking de la trésorerie.
  • Le parking Révérend Simond et le parvis de l’église sont fermés au stationnement.

Pour mieux vivre le quotidien dans ces espaces en travaux,

  • Choisissez votre stationnement en dehors de la zone de chantier : privilégiez les parkings Quai des Arts et Néphaz. Pour l’accès aux écoles, le dépose-minute place Stalingrad continue de fonctionner.
  • L’utilisation de moyens de déplacements alternatifs reste, aussi, une vraie solution.

Vos écoles, commerces et services restent bien sûr accessibles.

L’impact du chantier sur le stationnement et la circulation sont également consultables sur la carte interactive.

La suite des travaux s’enchaînera à compter du 2 janvier 2019 en fonction de l’avancement du gros-œuvre du chantier de construction Priams. L’échéancier sera confirmé à l’automne.

Chantier Priams

Les travaux de gros œuvres sont en cours pour une fin prévisionnelle prévue pour le second trimestre 2019.
A NOTER : la rue du repos est ouverte à la circulation en double sens mais la circulation des piétons reste interdite durant les travaux de construction des immeubles.

Compte-rendus des suivis de chantier de la direction des Services techniques :

Quelques conseils pour mieux vivre la ville pendant le chantier

Le chantier concentre dans sa zone une circulation importante liée aux écoles, aux commerces et aux services publics.

Pour aller à l’école et visiter vos commerces :

  • Pour éviter les difficultés, privilégiez la circulation piéton et vélo dans la vieille ville, et davantage encore dans le périmètre du chantier.
  • Choisissez votre stationnement en dehors de la zone de chantier, c’est la meilleure façon pour ne pas s’embêter : privilégiez les parkings StalingradQuai des Arts, et Néphaz qui vient d’être agrandi.
  • Prenez soin de vous renseigner sur les conditions du chantier. Un chantier évolue et la Ville met en place un dispositif qui vous permet d’avoir le bon niveau d’information.

Moyennant ces précautions, vos services, commerces, bars et restaurants restent accessibles pour vous accueillir comme à l’accoutumée !

En quelques mots

Le premier coup de pelleteuse est en passe d’être donné sur le site de l’ancien hôpital. La rénovation de ce quartier, très stratégique dans le fonctionnement de notre ville, s’inscrit dans un plan global urbain engagé depuis le début des années 2000.

Après la belle transformation de la place d’armes et la construction du Quai des Arts, la rénovation de la gare et de la manufacture des tabacs, c’est un premier maillon du lien indispensable entre la ville basse et la ville haute qui va être recréé.

Il restera le quartier de la rue Montpelaz et de la rue des Tours. Son état dégradé rendait sa rénovation prioritaire mais la reconstruction de l’hôpital Gabriel Déplante nous a contraints d’inverser les priorités pour ne pas laisser pendant des années une friche industrielle en plein centre-ville.

La rue Montpelaz sera la priorité du prochain mandat et nous commençons les études préliminaires dès le début de l’année 2018.

Le développement d’une ville s’inscrit dans une stratégie globale et se réfléchit sur le long terme. Nous nous y attachons avec cœur et enthousiasme, en regardant les générations vivre et utiliser la ville.

Ce chantier présente des contraintes mais constitue également un outil au service de notre développement.

Le périmètre compte de nombreuses écoles et concerne un axe de circulation entrant important pour les commerces de la vieille ville. Accompagner les riverains, les commerçants, les parents d’élèves et les usagers pour limiter au maximum la gêne occasionnée et maintenir le dynamisme économique est pour nous, élus, techniciens et entreprises partenaires, une priorité absolue dans la gestion du chantier.

Votre maire, Pierre Béchet
Septembre 2017

Ce chantier, c’est avant tout un projet

C’est une belle opportunité pour une ville de pouvoir réfléchir à des aménagements d’une telle emprise !  La surface que ce projet englobe est un formidable espace, qui permet de proposer un vrai renouvellement urbain. Il influencera le fonctionnement du centre-ville dans son entier.

Son emplacement ? Un atout !

Sa situation entre la vieille ville et le centre est idéale pour impulser de nouvelles liaisons piétonnes et commerçantes. C’est un vrai atout pour assurer une nouvelle continuité de ces quartiers, stimuler leur activité et leur attractivité.

Une autre idée de la ville

Une ville est en mue permanente, sans fin et par touches successives. Au fil de ses aménagements, chaque étape amorce de  profonds changements : parce qu’elle reflète une évolution marquante dans la façon de vivre de ses habitants, ou inversement, parce qu’elle va influer sur la façon dont les habitants vont se saisir de ces nouveaux espaces. L’aménagement de la place d’Armes en est la plus parfaite et récente illustration.

Ce projet apportera sa marque et quelque chose de nouveau. Il fera émerger à son tour d’autres idées pour la phase suivante en gestation autour de la rue des Tours et de la rue Montpelaz.

Une ville avec des habitants

Le retour des habitants au cœur de la ville est un enjeu essentiel pour son dynamisme. Ce sont les habitants qui feront revenir les commerces et les activités. Ce projet est destiné à y contribuer largement.

Un centre-ville + beau, + dynamique, + pratique

Le projet a pris en compte tous les ingrédients qui font le quotidien de la vie dans un cœur de ville ancien, le nôtre datant de la fin du Moyen-âge. Une caractéristique qui fait le charme de Rumilly, et qui fixe ses contraintes de fonctionnement. Le projet propose :

  • Une offre de logements qualitative de nature à attirer de nouveaux habitants en centre-ville,
  • Un renouvellement du stationnement pour libérer des espaces à vivre : le parking souterrain public créé permettra de libérer le parvis de l’église qui sera remis en valeur et offrira un espace de vie aux piétons.
  • Des surfaces de services et commerciales supplémentaires de tailles plus importantes enrichiront l’offre marchande et redynamisent le quartier.
  • Les espaces publics entourant le projet de construction et l’église Sainte-Agathe seront, dans le langage urbanistique, « requalifiés », en d’autres termes « refaits à neuf », embellis et rendus plus fonctionnels.
  • Les réseaux souterrains d’assainissement et d’eau potable vont être mis aux normes à l’occasion de ce chantier de construction, car dessous aussi, c’est vieux… Cela concerne notamment la séparation des eaux usées et des eaux de pluie.

À voir aussi

Etudes et projets d’urbanisme

Etudes et projets d’urbanisme

La ville se transforme au fil des projets d’urbanisme. Aménagement du secteur de l’ancien hôpital, création d’un jardin public dans le centre historique… Voici les grands projets sur lesquels travaille la collectivité. Jardin public rue Charles de Gaulle Offrir aux...