La participation citoyenne, un dispositif à découvrir

La participation citoyenne, un dispositif à découvrir

La commune souhaite adhérer au dispositif de « participation citoyenne » proposé par la Gendarmerie nationale. Ce dispositif, qui s’appuie sur l’implication de la population pour agir sur la prévention et la sécurité publique, sera présenté lors d’une réunion publique jeudi 12 octobre à 19h30 en mairie de Rumilly.

La “participation citoyenne”, de quoi s’agit-il ?

Expérimentée dans 30 départements en France, la “participation citoyenne” consiste à associer des habitants volontaires aux acteurs locaux de la sécurité, notamment la gendarmerie. Ces habitants volontaires seront des citoyens « référents » auprès de la gendarmerie dans le cadre d’une démarche encadrée et responsable qui vient conforter les différents moyens de prévention et de sécurité publique déjà mis en œuvre.

L’objectif est de diffuser une habitude de vigilance en associant les habitants – et non de surveillance – dans la lutte contre les cambriolages, les démarchages motivés par des actes d’escroquerie, ou encore les dégradations.

 

Comment cela fonctionne ?

Les citoyens « référents » transmettent dès que possible des informations aux forces de sécurité selon une procédure établie et encadrée. Les forces de l’ordre interviennent alors de manière ciblée en fonction des renseignements fournis.

 

La présentation de ce dispositif de participation citoyenne sera assurée par Eric Dikoume, Commandant de la compagnie de Gendarmerie d’Annecy.

 

Dans les semaines qui suivront cette réunion publique, un appel à candidature sera lancé aux rumilliens. Pour les personnes intéressées, une présentation plus approfondie du rôle de citoyen “référent” sera réalisée, précisant plus particulièrement les limites de leurs actions. Il ne s’agit pas de créer une solution de substitution ou alternative aux forces de l’ordre, mais bien de mettre en place un relais d’information.