Animaux

Animaux errants ou dangereux

Les animaux domestiques ou de compagnie trouvés errants en état de divagation seront saisis et mis en fourrière à la SPA de Marlioz (Frangy).Tél. 04 50 77 82 40. Les frais afférents à la capture et à la garde seront à la charge du propriétaire, sans préjudice des sanctions pénales.

Tous les chiens circulant sur l’ensemble du domaine public ou privé de la commune doivent constamment être tenus en laisse. L’accès est interdit aux animaux domestiques ou de compagnie, même tenus en laisse :

  • au plan d’eau des Pérouses, sur l’espace plage et son pourtour immédiat,
  • dans les aires de jeux d’enfants et dans les bacs à sable,
  • dans les espaces sportifs

Déjections canines

Les propriétaires de chiens doivent ramasser les déjections de leur animal ou utiliser les espaces dédiés afin de laisser le domaine public propre.

Pour cela, des distributeurs de sacs plastiques ont été disposés dans le centre-ville. Ces sacs sont également proposés à l’accueil de la mairie. Des canisites sont présents de part et d’autre du Quai des Arts, à proximité de la place Grenette et place du Château. Les contrevenants sont susceptibles d’être verbalisés.

Animaux sauvages

Le Tétras Libre : un centre de soins pour la faune sauvage en pays de Savoie

68% de la faune sauvage a disparu en 50 ans… nous avons perdu un tiers des oiseaux de nos campagnes depuis 2001 en France ; sur 125 espèces de mammifères en France, 41 sont menacées ou quasi menacées.

Face à ce triste constat, la Ville de Rumilly apporte son soutien au Tétras Libre, un centre qui accueille la faune sauvage en détresse de Savoie, Haute-Savoie ainsi qu’une partie de l’Ain. Installé près de Chambéry, il est l’une des 50 structures françaises agréées « centre de sauvegarde de la faune sauvage », qui sauvent plus de 30 000 animaux chaque année.

Sa mission : recueillir les animaux, les soigner et les rééduquer pour enfin les relâcher dans leur milieu naturel. Le centre prend en charge presque toutes les espèces, des oiseaux aux mammifères, même les plus grands comme les cervidés. Il fonctionne 7 jours sur 7 grâce à 3 salariées, mais aussi des services civiques, des éco-volontaires et des bénévoles. Il reçoit aussi l’aide de cliniques vétérinaires, notamment pour la chirurgie ou l’imagerie.

Chaque animal accueilli au centre est pris en charge gratuitement : le découvreur n’a rien à payer. L’action du centre n’est possible que grâce aux soutiens d’institutionnels, d’entreprises, et bien sûr des particuliers qui, par leurs dons et leurs adhésions, assurent une bonne partie de ses ressources.

Que faire si vous trouvez un animal en détresse ?

Contactez vite le Tétras Libre au 07 83 80 05 46. Les médiatrices ne peuvent pas toujours répondre, aussi n’hésitez pas à laisser un message avec vos coordonnées, vous serez rappelé au plus vite. Vous pouvez également envoyer un mail à csfs-paysdesavoie.org.

Vous serez informé de la marche à suivre et, si la situation l’exige, de la procédure pour amener l’animal au centre ou le confier à un bénévole qui le fera. Ne lui donnez ni à boire, ni à manger, et tenez-le éloigné du bruit et des animaux de compagnie.

Attention : nous croyons souvent bien faire, mais il n’est pas inné d’avoir les bons gestes avec un animal, rappelons-le, sauvage… Et n’oubliez pas qu’il est interdit de détenir un animal sauvage, même blessé.

+ d’infos • www.csfs-paysdesavoie.org