Propreté en ville, encore un effort !

Propreté en ville, encore un effort !

La première diffusion de cette campagne de sensibilisation a un an. C’est le printemps, le soleil est de sortie… et les papiers aussi.

La propreté de notre ville, nous y sommes sensibles. Des espaces de vie propres sont agréables à l’œil, et quand on aime sa ville, on veut qu’elle soit belle.

Balayage de la voie publique, collecte des ordures ménagères, ramassage des corbeilles à papiers, collecte des cartons des commerçants, entretien des canisites et mise à disposition de sacs plastiques pour les animaux de compagnie… Cet entretien est du ressort quotidien des services municipaux et intercommunaux. C’est un service public qui correspond à un usage “normal” de la ville.

Crotte de chien, papier ou canette sous la semelle… là, on compte sur quelqu’un pour ramasser. Nettoyer encore, c’est normaliser des comportements qui n’ont pas lieu d’être.

Nous sommes tous acteurs de la propreté de notre environnement. Nous avons tous notre part de responsabilité, et chacun peut aussi participer en veillant à ce que ce soit propre devant chez soi.

Et si chacun faisait un peu ?

Quelques chiffres

  • 93 km de rues sont nettoyées
  • Plus de 9 500 heures par an sont consacrées au nettoyage de la ville
  • 20 000 € sont dépensés chaque année pour le traitement des déchets de balayage