Rumilly officiellement jumelée avec Maglie

Rumilly officiellement jumelée avec Maglie

La ville italienne de Maglie, située dans les Pouilles (le talon de la botte !), est devenue officiellement notre deuxième ville jumelle le 18 novembre dernier.

C’est accompagné de Danièle Darbon, première adjointe, de Viviane Bonnet, adjointe au maire aux Affaires sociales, de Tiziana Rossi, conseillère municipale et de Jacques Chevallier, président du Comité de jumelage que Pierre Béchet, maire de Rumilly, s’est rendu à Maglie (prononcer “Malié”), pour officialiser le rapprochement des deux villes.

Ernesto Toma, maire de Maglie, entouré de nombreux élus et personnalités, a reçu la délégation pour une signature officielle très cérémonieuse. Les deux maires, après avoir écouté les hymnes italiens et français, ont lu et ratifié la charte de jumelage, élaborée depuis plusieurs mois et validée par les conseils municipaux respectifs des deux villes.

La charte était accompagnée d’un serment de fraternité, véritable plaidoyer européen de vivre-ensemble et de solidarité au sein de la “maison commune européenne”.

Une implication notoire de la population et des forces vives de Maglie

Des collégiens viennent à Rumilly depuis de nombreuses années dans le cadre d’échanges scolaires menés avec le collège Demotz. Ces échanges réguliers sont à l’origine de l’intérêt des deux villes l’une pour l’autre, qui se sont rencontrées à deux reprises au cours de l’année 2018 et pensent avoir de belles choses à faire ensemble.

Après cette signature officielle qui démontre l’intention, tout reste à construire. Le Comité de jumelage, et son président Jacques Chevalier en particulier, s’active déjà et prend les contacts utiles pour développer les projets.

La petite délégation rumillienne a pu constater au cours de son déplacement l’intérêt des forces vives de Maglie pour ce rapprochement. Elle a aussi découvert plus en détail la ville qui compte près de 15 000 habitants et visité en particulier deux entreprises du territoire, une belle chocolaterie et une fabrique de pâtes artisanales “Cavalieri”, qui compte parmi les meilleures références italiennes. Ernesto Toma a expliqué l’objectif de faire de la gastronomie l’attractivité principale de Maglie, et chaque année à la première semaine du mois d’août, “Il mercatino del gusto”, le festival de la gastronomie de Maglie, commence à se tailler une belle réputation.

Une délégation de Maglie devrait venir à son tour en visite à Rumilly au printemps prochain.