Rumilly se mobilise pour Octobre rose

Rumilly se mobilise pour Octobre rose

Rumilly se pare de rose au mois d’octobre en signe de soutien à la campagne nationale pour le dépistage du cancer du sein. Le Comité des fêtes et vos commerçants se mobilisent également autour de l’événement.

Le Comité des fêtes de Rumilly associe son festival de magie et des arts visuels vendredi 14 octobre prochain à la cause rose, les spectateurs se verront remettre un petit ruban rose symbole de ce mois d’action. Le Comité féminin pour le dépistage du cancer du sein en Haute-Savoie sera présent lors de la soirée et tiendra un stand d’information.

Du côté de vos commerces, l’Union des commerçants Rumilly-Albanais se mobilise et des urnes de dons sont disponibles dans les commerces participants, dont les dons seront remis à la Ligue contre le cancer.

Vendredi 27 octobre, des interventions de partenaires autour du cancer du sein sont proposées à Rumilly Médical, 9 rue René Cassin :

  • 14 h :  Mme Noelle Montulé, coordinatrice de la Ligue contre le cancer à Annecy,
  • 15 h : Amoena “Opérée et féminine” : le point sur la législation des prises en charge des prothèses mammaires externes, présentation de prothèses et de la lingerie pour la femme opérée,
  • 17 h : Association Rhône-Alpes de Lymphoedème.

 

Le dépistage organisé en Haute-Savoie : des résultats encourageants

Rappelons-le, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il atteint une femme sur huit et en France on dénombre environ 50 000 nouveaux cas chaque année. Plus sa détection est précoce, plus les chances de guérison sont importantes. Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 9 cas sur 10. Le taux de survie à 5 ans de 90 %, l’un des meilleurs dans le monde.

Depuis 2004, un programme de dépistage pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie permet à toutes les femmes de 50 à 74 ans de bénéficier, tous les deux ans, d’un dépistage de qualité répondant à des critères techniques très exigeants et comportant une double lecture des mammographies.

En Haute-Savoie, le taux de participation des femmes au dépistage organisé était de 57 % en 2015 et 62 % en 2016 (contre 52% sur le plan national), auxquels s’ajoutent les dépistages individuels à hauteur de 10 % environ. Toutefois, une femme sur trois de plus de 50 ans ne fait pas de mammographie. L’objectif au niveau départemental est encore d’augmenter ce taux de dépistage.

Le Comité Féminin de dépistage du cancer du sein de Haute-Savoie encourage également le dépistage individuel avant 50 ans, en cas de prédisposition génétique ou d’antécédents familiaux, avec l’accord du médecin traitant.