Travaux du plan d’eau, du 8 août au 30 septembre 2022

Travaux du plan d’eau, du 8 août au 30 septembre 2022

Depuis quelques années, le plan d’eau de la Ville de Rumilly fait l’objet d’une surveillance sanitaire renforcée, notamment en lien avec les contaminations bactériennes, qui sont susceptibles de remettre en cause l’ouverture de la baignade et des pratiques liées au plan d’eau. En avril 2022 le diagnostic du cabinet d’études SAFEGE, missionné par la Ville de Rumilly, préconisait la réalisation de travaux afin notamment de favoriser la circulation de l’eau (voir l’ensemble des résultats du diagnostic). Afin d’éviter de revivre des épisodes de fermeture de dernières minutes qui seraient liés à de nouvelles analyses insuffisantes de la qualité de l’eau, et qui entraineraient très certainement une fermeture par l’ARS de la baignade jusqu’en 2024, la Ville de Rumilly a décidé d’anticiper et de mettre en œuvre les travaux ciblés rapidement, dès cet été.

 

Suppression de la digue de la zone de baignade

La zone de baignade a une surface de 4800 m2. A l’aide de la bathymétrie effectuée fin décembre 2021, le volume d’eau a été estimé à 5000 m3. La proportion de baigneurs est de 250 maximum si on rapporte ce volume à 20 m3 par baigneur.

Un îlot ensablé immergé avait été créé à l’époque afin de disposer d’un espace aquatique sécurisé et attractif pour les enfants. Cet ilot a ensuite été partiellement supprimé en 2010 de manière à favoriser des courants permettant d’évacuer les matériaux flottants, éléments ou substances, vers l’exutoire du plan d’eau.

Cet ilot ne permet pas aujourd’hui une évacuation optimale des eaux vers l’exutoire. Ces bandes sableuses créent une cuvette, un foyer d’accumulation, qui emprisonne les contaminations, accentué notamment par un réchauffement sensible de l’eau, propice au développement des bactéries.

Enfin, le développement bactériologique de la zone de baignade est accentué par la fréquentation qui augmente en lien avec cette température plus agréable pour les baigneurs. Dans cet état de fait, avec cette cuvette, le quota serait de 50 baigneurs maximum pour garantir une « bonne » qualité d’eau.

Des travaux sont donc programmés du 8 août au 30 septembre afin de supprimer cette digue ceinturant la zone de baignade et favoriser la circulation de l’eau en direction de exutoire.

Cette période est la plus propice afin de garantir l’ouverture du réservoir mouche et préserver la faune du refuge LPO.

Circulation actuelle des eaux
Modification proposée de circulation des eaux

 

 

Le déroulement des travaux : du 8 août au 30 septembre 2022

  • Dès le 8 août : Étiage en douceur du plan d”eau de 30 cm (le niveau ayant déjà baissé de 50 cm depuis le début de l’été) de façon à pouvoir faire intervenir les engins.
  • Du 22 août au 29 août : Création d’une piste d’accès depuis le parking principal jusqu’à la plage (pas d’apport de matériaux pour cette piste mais des géotextiles pour limiter l’impact des engins sur les espaces enherbés). Une zone de stockage de matériaux sera installée sur le parking. Une surface représentant la moitié du stationnement sera neutralisée pour permettre la rotation des engins en toute sécurité.
  • A partir du 29 août : Une ceinture périphérique est disposée dans le plan d’eau, permettant de délimiter la zone de protection contre les matières en suspensions générés par les travaux. Cette ceinture sera maintenue par des socles en béton disposés sur les rives du plan d’eau.Deux rideaux de bottes de pailles seront également installés au niveau de l’exutoire pour filtrer l’eau avant le passage dans le petit plan d’eau.
  • Du 1er au 30 septembre : Dépose de 600 m3 de matériaux sur l’actuel digue, afin de permettre à la pelle disposant d’un bras long d’avancer sans être immergée (mini tombereaux de 3m3 du parking jusqu’à la digue). La suppression complète de la digue (soit 1200 m3 de matériaux au total) se fera au fur et à mesure que cette pelle recule sur la piste ainsi créée, de l’exutoire jusqu’à la rive.

    Emplacement de la digue provisoire

Pendant toute la durée des travaux, des mesures de protection sont mises en œuvre :

  • Les matériaux seront acheminés de la carrière jusqu’à la zone de stockage sans intermédiaire, pour éviter une dissémination de plantes invasives.
  • Toutes les zones concernées par le chantier seront sécurisées et balisées pendant toute la durée des travaux. Le cheminement piétons étant coupé près du poste de secours, une signalétique sera mise en place pour diriger les usagers vers une autre sortie qui contourne le chantier. Le cheminement sera accessible le week-end.