Sécheresse – Restriction en cours en Haute-Savoie

Sécheresse – Restriction en cours en Haute-Savoie
Face à la sécheresse qui se prolonge, une vigilance et des restrictions sont mises en œuvre sur le département de la Haute-Savoie.
mise à jour le 07/11/2022

A compter de ce jour, lundi 7 novembre, le secteur du Chéran passe de alerte renforcée à alerte. Les niveaux d’alerte des autres secteurs restent inchangés et sont prolongés jusqu’au 30 novembre.

Malgré les précipitations de la fin du mois de septembre qui ont permis à certains cours d’eau de retrouver des niveaux satisfaisants, la situation du département de Haute-Savoie reste très fragile.Cumulé à la hausse de l’indice d’humidité des sols, remonté à la médiane mais qui baisse à nouveau depuis deux semaines, l’impact de ces précipitations sur le niveau des nappes souterraines est inégal sur le département.

Au vu des faibles précipitations prévues ces deux prochaines semaines, les ressources en eau disponibles nécessitent encore un suivi précis afin d’assurer leur adéquation avec les besoins prioritaires, notamment l’alimentation en eau potable.

Il convient donc de rester très vigilant sur l’ensemble des territoires où la maîtrise de la demande en eau demeure nécessaire. Les mesures de restriction des usages de l’eau doivent ainsi continuer à être scrupuleusement respectées.
 

En conséquence, à compter de ce jour, et jusqu’au 30 novembre 2022 :

– le secteur du Chéran passe du niveau “alerte renforcée” à “alerte”
– les 8  autres secteurs restent inchangés.

En cas de manque d’eau spécifique sur une commune, des mesures de restriction supplémentaires peuvent être prises par arrêté municipal.

La situation au 7 novembre 2022
mise à jour, le 10/10/2022

La situation s’améliore – Le secteur du Chéran passe en alerte renforcée de niveau 3/4

mise à jour, le 30/09/2022

Sécheresse en Haute-Savoie : malgré une légère amélioration, la vigilance demeure

A compter du vendredi 30 septembre, les mesures en cours pour le Chéran sont prolongées jusqu’au 15 octobre.
La situation du département a connu quelques améliorations ponctuelles ces derniers jours du fait des précipitations récentes et de la baisse des températures.

Toutefois, si certains cours d’eau peuvent retrouver des niveaux proches de la normale, le niveau des nappes souterraines est quant à lui au plus bas. En particulier, les ressources destinées à l’alimentation en eau potable se situent à un niveau critique. En effet, malgré les précipitations observées ces dernières semaines, le sol reste encore relativement sec pour la saison et le cumul des précipitations annuelles très déficitaire.

Il convient donc de rester très vigilant sur l’ensemble des territoires en tension.

> Consulter l’arrêté Préfectoral du 30/09/22

sécheresse carte 29 septembre 2022

mise à jour, le 10/07/2022

La sécheresse s’aggrave en Haute-Savoie : le secteur du Chéran passe en crise, niveau 4/4 à compter du 28/07

Depuis le 9 juin dernier, et face à la canicule qui s’intensifie, le département de Haute-Savoie est placé en alerte sécheresse (niveau 2/4). Ce niveau a été remonté depuis le 19 juillet en alerte renforcée (niveau 3/4) sur l’ensemble du département de Haute-Savoie (sauf le secteur de l’Arve amont placé en alerte, niveau 2/4). Depuis le 28 juillet, le secteur du Chéran passe en crise (niveau 4/4). Le reste du département reste en alerte renforcée (niveau 3/4) sauf l’Arve amont maintenu en alerte (niveau 2/4). 

Haute-Savoie / Niveau sécheresse au 28/07/22

 

 

Mesures de restrictions en cours depuis le 28 juillet – Secteur du Chéran CRISE (niveau 4/4)

Ce niveau d’alerte entraine des restriction pour tous, afin de préserver la ressource en eau sur le territoire :

  • Interdiction de laver les voitures (sauf impératifs sanitaires)
  • Interdiction de remplir, vidanger ou remettre à niveau les piscines privées
  • Interdiction d’arroser les pelouses, les ronds-points, les espaces verts publics et privés, et les massifs fleuris (sauf de 20h à 9h pour les arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins d’un an)
    • Il est précisé que les agents des espaces verts de la Ville de Rumilly utilisent actuellement, dans le cadre de leurs missions, les réserves d’eau de pluie stockées par la Ville (aucun pompage du réseau de distribution d’eau n’est effectué)
  • Interdiction d’arroser les potagers (une tolérance pour l’arrosage pied à pied de 20h à 8h)
  • Interdiction d’arroser les stades, les golfs…
  • Interdiction de l’irrigation par aspersion des cultures (sauf de 20h à 9h sur justification du bilan hydrique pour les vergers et les vignes de moins de 3 ans et les pépinières de vignes)
  • Interdiction de nettoyer les façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées (sauf impératif sanitaire et sécuritaire, réalisé par des balayeuses laveuses automatiques)
  • Fermeture des fontaines publiques et privées (en circuit ouvert)
  • Interdiction de la consommation en eau, Activités industrielles et commerciales (sauf exception, voir arrêté prefectoral)

A ces principales mesures s’ajoutent également des restrictions supplémentaires :

  • Interdiction de procéder à un prélèvement domestique direct dans le milieu hydraulique superficiel ou souterrain, sauf si le prélèvement est autorisé ou déclaré.
  • Interdiction d’alimenter en eau les plans d’eau et les canaux d’agrément, en particulier ceux desservant les anciens moulins.
  • En alerte renforcée, les travaux en cours d’eau doivent être reportés sauf en cas d’assec total, pour les travaux de restauration renaturation ou pour des travaux autorisés ou déclarés.

Ces mesures ne s’appliquent pas dans le cadre de la sécurité publique (lutte contre l’incendie en particulier).

Les ressources en eau ne sont pas inépuisables : il est indispensable de ne pas les gaspiller. La recherche de toute économie d’eau est donc une priorité afin d’atténuer le risque d’un déséquilibre entre la demande et les ressources disponibles.

Comment réduire sa consommation d’eau ?

Chacun d’entre nous, en veillant à ses gestes quotidiens, pourrait économiser jusqu’à 30% de sa consommation domestique.

3 gestes simples :

  • Surveiller les fuites : un robinet qui goutte pendant une journée représente une perte de près de 100 litres. De même, une chasse d’eau qui fuit, ce peut-être 400 litres d’eau perdus par jour.
  • Limiter sa consommation, en s’équipant d’appareils économes (chasse d’eau double débit, lave-vaisselle et pomme de douche à faible consommation d’eau, réducteurs de débits de robinets) et en entretenant régulièrement sa robinetterie
  • Mieux arroser son jardin : arroser au pieds des plants le soir et pas pendant les fortes chaleurs, biner régulièrement et pailler le sol et mettre en place un récupérateur des eaux de pluie

Plus d’informations :https://www.haute-savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Prevenir-le-risque-et-se-proteger/Eau/Secheresse

Plus de conseils sur les économies d’eau à réaliser au quotidien

 

 

Canicule – Adoptez les bons réflexes

La Haute-Savoie est frappée par d’importantes chaleurs. Le phénomène sera remarquable par sa durée. Il est donc important de rester très prudents et d’adopter dès maintenant les bons réflexes.

 

Protégez-vous ainsi que vos proches plus vulnérables (personnes âgées, malades et nourrissons)

  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour
  • passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…)
  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique
  • pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide
  • prenez des nouvelles de vos proches

Protégez vos enfants

Il est rappelé aux parents et aux encadrants les mesures de précaution indispensables pour éviter les coups de chaleur chez les enfants :

  • limiter les sorties aux lieux ombragés et aérés
  • proposer les activités physiques le matin
  • s’assurer que tous les enfants disposent d’un chapeau
  • mouiller les enfants (avant-bras, nuque et visage notamment)
  • les faire boire très régulièrement

Conseils en cas de canicule

 

Recensement Canicule – Faite vous connaitre auprès du CCAS

Dans le cadre de l’alerte canicule en cours, La mairie de Rumilly recense les personnes âgées ou handicapées isolées à leur domicile par l’intermédiaire de son Centre Communal d’Action Sociale  (CCAS) qui se situe dans le patio derrière l’Hôtel de Ville. Plus d’infos

 

 

Baignade – attention aux risques d’hydrocution

Si les fortes chaleurs invitent à la baignade, les risques d’hydrocution sont d’autant plus élevés.

Face aux risques d’hydrocution et de noyade, adoptez les bons réflexes :

  • Entrez progressivement dans l’eau (y compris pour les pratiquants de paddle, de pédalo…)
  • Évitez les expositions au soleil prolongés (restez à l’ombre)
  • Évitez de vous baigner après avoir manger ou après avoir bu de l’aclool
  • Si des maux de têtes, crampes,… apparaissent sortez de l’eau le plus rapidement possible