Végétalisation des cours d’écoles

Végétalisation des cours d’écoles

Dans le cadre de son programme « Nature en ville », la Ville de Rumilly souhaite revégétaliser progressivement les cours d’écoles.

Première transformation : la cour de récréation de René Darmet

A la rentrée de septembre 2022, les élèves de l’école René Darmet ont pu découvrir une cour radicalement différente avec de nombreux agrès en bois, des ilots de verdure, et un sol entièrement perméable afin de faciliter l’écoulement des eaux de pluie directement dans la nappe.

Une belle avancée technique à souligner qui permet une meilleure gestion des eaux pluviales, enjeu d’autant plus important avec les épisodes de sécheresse qui risquent de se répéter dans les années à venir.

Pavés bétons perméables disposés en damier

Sous le goudron, la nappe phréatique !

Le goudron de la cour de récréation de l’école René Darmet a été entièrement décaissé afin de lancer ces travaux de grande envergure.

A la place, des pavés bétons aérés, ayant la particularité de permettre à l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol, sont installés.

Les joins de ces pavés sont en terre pour permettre à l’herbe de pousser et de jouer également un rôle d’infiltration des eaux de pluie dans les eaux souterraines.

Création d’un fossé végétalisé

Une noue pour la gestion des eaux pluviales

Une des caractéristiques également de ces travaux, est la création d’une noue, du côté de la rue des écoles.

Cette noue prend la forme d’un fossé végétalisé et permet de traiter l’évacuation des eaux de pluie directement dans le sol et éviter le raccordement classique au réseau des eaux pluviales.

A terme, avec les travaux de la rue de écoles, cette noue permettra également de traiter les eaux pluviales issues de la rue.

Le bois omniprésent

Au centre de la cour, sous les grands arbres déjà en place, un ilot de jeu est créé avec des rondins de bois installés à différentes hauteurs, qui servent de parcours pour les enfants ou d’endroits où s’assoir.

Le sol est couvert de copeaux de bois afin de prévenir les risques de chute. Tout autour de cet ilot central, des grumes en chêne sont disposés de manière à créer un amphithéâtre qui pourra servir de lieu de rassemblement lors des activités de l’école, ou de retrouvailles entre copains et copines pendant les temps de récréation.

On retrouve, à proximité de la noue (fossé de traitement des eaux de pluie), des bancs en bois, toujours en chêne, issus de département voisin de l’Ain.

 

Partout, dans le reste de la cour, des ilots de verdure seront créés avec de nouvelles plantations : arbres, arbustes et plantes vivaces ; afin d’offrir davantage de biodiversité et de créer de nouvelles zones de fraicheur dans la cour.

 

Une nouvelle cour propice aux jeux et à la détente

Les pavés bétons, noirs et blancs, sont disposés dans une partie de la cour, en damier. Cette particularité, issue d’une recommandation de l’équipe de direction et des enseignants, donne la possibilité aux enfants d’inventer tout sorte de jeux grandeur nature comme la marelle, le jeu de dame, les échecs, des parcours…

Le terrain de foot et le panier de basket sont conservés et munis d’un pare-ballon du côté des salles de classe.

 

 

Financement des travaux

Ces travaux sont financés par la Ville de Rumilly, le Département de Haute-Savoie et l’Etat (dans le cadre de l’opération « Action Cœur de Ville »)

Coût des travaux : 230 000 euros HT
Maitre d’œuvre : Latelier des Cairns / Cap vert
Entreprises  SATP, TERIDEAL, EUROVIA